addictions-aapfr-nantes.fr

Infos & Conseils sur la santé

Quelle est la différence entre une infirmière et une aide-soignante ?

infirmiere

Apporter des soins médicaux à une personne qui en a besoin fait partie des actions principales que doit mener une infirmière ou une aide-soignante. Cependant, à confondre ces deux corps du métier de la médecine, on finit par oublier les limites de l’un face à l’autre. Découvrez dans cet article la différence entre une infirmière et une aide-soignante et pour ne plus faire plus la confusion désormais.

Qui est l’infirmière ?

Bien que les métiers d’infirmière et d’aide-soignante aient des points communs, ils sont, en effet, totalement différents. Qu’il soit question des missions, les diplômes requis, des actions à mener dans les hôpitaux, les cabinets d’infirmières comme le cabinet d’infirmière à Tourcoing ou ailleurs, ils ont plus de dissemblances que de ressemblance. Les infirmières sont des professionnels à qui on accorde beaucoup de grâce. Et parce que lorsqu’il est question de prodiguer les premiers soins dès l’arrivée du patient comme la prise de la tension artérielle et de la température, ce sont les infirmières qui s’en occupent. Elles représentent le second bras du médecin et assurent le suivi des dossiers médicaux et s’occupent aussi des affaires administratives.

L’obtention du titre d’infirmier se fait après une formation qui dure 3 ans dans un institut de formation en soins infirmiers. Ensuite, après la formation et l’obtention du diplôme d’État d’infirmier, l’infirmière puéricultrice ou anesthésiste est apte à offrir ses services. Il faut souligner, en outre, que dans le secteur de l’infirmerie, on compte aussi davantage de femmes que d’hommes.

Qui est l’aide-soignante ?

Présente un peu partout dans les cliniques et les hôpitaux, l’aide-soignante est un métier destiné aux personnes voulant travailler dans le domaine de la santé et être en contact avec les patients. Une aide-soignante vient, sous la supervision de l’infirmière, offrir des soins d’hygiène et de confort au patient. Elle mène généralement des actions simples comme changer les pansements, aider le patient à s’habiller, l’aider pour la toilette, etc. Son aide est précieuse, car elle vient rehausser la qualité des soins qui sont apportés aux patients dans les cliniques et autres centres hospitaliers.

Afin d’exercer ce métier, il est nécessaire de suivre une formation d’une année qui permet d’obtenir le diplôme d’État d’Aide-Soignant du moment à condition de passer avec succès un examen d’admissibilité. Cependant, pour les personnes qui sont déjà titulaires du Bac ou d’un autre diplôme d’État, l’examen d’admissibilité n’est pas obligatoire. Une fois le diplôme d’aide-soignante obtenu, le salaire dans une structure privée ou publique avoisine le SMIC.

Ces deux métiers tout aussi importants l’un comme l’autre ont finalement moins de ressemblances que l’on ne le penserait. Ils n’ont ni les mêmes missions, et ne leur exercice ne requiert pas aussi le même diplôme. Le médecin est plus chargé des soins à prodiguer au patient et l’aide-soignant vient en aide à l’infirmier et se charge de l’hygiène et du confort du patient.

Peut-on devenir aide-soignante ou infirmière libérale ?

Si vous tenez à votre indépendance, vous pouvez devenir aide-soignante libérale en demandant un agrément au service de la personne et ainsi travailler pour des structures d’aides à domicile, ou avec les personnes du troisième âge. Il est un peu plus difficile pour les infirmières de devenir libérales, car il faut avoir une expérience de travail valant 3200 heures. À ceci s’ajoute plusieurs démarches administratives à effectuer comme s’inscrire à l’ordre des infirmiers, enregistrer son diplôme et s’enregistrer soi-même à la CPAM, etc. L’adhésion à un contrat de mutuelle est aussi importante afin de profiter d’une protection sur le plan de la santé en tant qu’agent ou professionnel de santé. Enfin, il faut avoir tout l’équipement dont aura besoin un infirmier libéral comme un lecteur de carte vitale.