Les Cyprinodontidés

 

 

Les killis, mesurent jusqu'à 12 cm. ils leurs faut une eau avec un pH de 7.5 à 8.5 avec un dGH compris entre 10 et 25°d et une t° comprise entre 24 et 27°c. Le dimorphisme sexuel est assez apparent. La femelle est plus petite et plus trapue que le mâle et présente des points argentés sur sa robe alors qu'ils sont bleus chez le mâle. Il n'y a pas de problème pour la nourriture, mais il préfère des proies vivantes ou congelées. C'est un poisson plutôt timide qui est actif et qui aime la présence d'autres individus de, la même espèce. A maintenir en banc et en aquarium spécifique de préférence. La reproduction est assez facile, en groupe. Les oeufs sont pondus dans les fissures des roches mais malheureusement sont dévorés par les parents. L'élevage des jeunes ne pose pas de problème. Ils acceptent dès la naissance des nauplies d'artémias.

 

Pour ce poisson haut en couleurs, il mesure 6 cm dans une eau avec un pH de 5.5 à 7.0 un dGH de 5 à 15°d et une t° comprise entre 22 et 24°c. Le sexe est très apparent. Le mâle arbore une superbe robe jaune et vert et de nombreuses striures rouge. Pour la nourriture, des petites proies vivantes ou congelées mais on peut l'habitué avec de la nourriture usuelle. C'est un poisson pacifique qui est préférable de le maintenir par trio ou en groupe. La reproduction est assez spéciale. Le mâle attire la femelle dans le fond du bac, dans de la mousse de java ou de la tourbe. Un ou deux oeufs y sont pondus. Le frai est régulier, pratiquement journalier, mais ne compte que quelques oeufs. Les jeunes naissent au bout de deux semaines et acceptent des nauplies d'artémias.

 

 

Comme pour son collègue le aphyo strié rouge, il mesure 12 cm. La qualité de l'eau est identique. Chez le mâle le dimorphisme sexuel est très apparent. Le mâle arbore une superbe robe bleu-vert avec de nombreuses striures rouges tandis que la femelle elle reste grise. Pour la nourriture de petites proies vivantes ou congelées fera l'affaire. C'est un poisson agressif et il est préférable, de le maintenir par trio ou en groupe et ce dans de grands aquariums. La reproduction est assez spéciale. Le mâle attire la femelle vers le fond du bac dans de la mousse de java ou de la tourbe. Seulement quelques oeufs sont pondus par jour et par femelle. Ils ont besoins de quatre à six semaines d'incubation pour éclore. Les jeunes dès la naissance acceptent de suite des nauplies d'artémias.

 

 

Le cynolebias, mesure jusqu'à 5 cm dans une eau avec un pH de 6.0 à 7.0 avec un dGH de 10°d et une t° comprise entre 20 et 24°c. Pour reconnaître le mâle de la femelle, sans aucun problème, le mâle est nettement plus coloré que la femelle. La nourriture, essentiellement des proies vivantes ou congelées. Le comportement est relativement agressif et c'est pour cela qu'il ne peut être maintenu que dans des bacs spécifiques. La reproduction est assez aisée. Le couple enfouit les oeufs dans de la tourbe. Les jeunes naissent après trois mois. incubation a sec.

 

 

Ce poisson, mesure 5 cm et il vit dans une eau avec un pH de 6.0 à 7.0 avec un dGH de 10°d et une t° comprise entre 26 et 28°c. La différence entre le mâle et la femelle reste sans aucun problème la couleur. le mâle est très coloré tandis que la femelle elle reste terne. Quand à la nourriture, essentiellement des proies vivantes. Le comportement est relativement agressif et il ne peut être maintenu que dans un bac spécifique. Les mâles se supportent très mal. La reproduction est identique au cynolebias mais eux n'enfouissent pas leurs oeufs dans de la tourbe.

 

 

Le lineatus mesure jusqu'à 10 cm. Il lui faut une eau avec un pH compris entre 6.0 et 7.0 avec un dGH de 10°d et une t° comprise entre 22 et 26°c. Pour différencier un mâle d'une femelle, on voit que la femelle est plus petite que le mâle et de plus, les bandes verticales sont plus prononcées et plus sombres que le mâle tandis que lui est plus coloré. Le comportement est plutôt bon, il est timide mais agressif avec les siens. Un bac spécifique est plus indiqué. Il faut un mâle pour trois ou quatre femelles. La reproduction est facile. Le mâle attire la femelle dans de la mousse de java ou de la tourbe, où quelques oeufs sont pondus chaque jour. Il faut faire attention a la prédation des parents. Après deux semaines, les jeunes naissent et ils sont capables de s'alimenter dès le lendemain. L'élevage ne pose pas de problème particulier, mais il faut faire attention à bien séparer les alevins en fonction de leur taille, les plus grands risquant d'ingurgiter les plus petits.

 

Laisser un commentaire